• À grands renforts d’ordonnance, le tout nouveau président nous prépare une loi qui devrait amplifier les mesures contenues dans la loi El Khomri. LA CGT se mobilise contre la régression sociale.

 

 

L’industrie c’est l’avenir, le 22 février 2017 prochain, la CGT organise une journée de débats dans le cadre des assises sur l’avenir de l’industrie (Paris – Cité des sciences et de l’industrie - maison de la chimie).

 

Considérant que la désindustrialisation n’est pas une fatalité, plus de 1000 syndicalistes issus des professions du public et du privé sont invités à échanger pour concrétiser une bataille commune. Il s’agira d’établir un diagnostic pour construire des revendications communes pour l’avenir de l’industrie.

 

Cette mise en commun interprofessionnelle a pour objectif de créer une dynamique notamment pour partager les propositions CGT.

 

Ce rendez-vous lancera la construction de la journée d’actions « le printemps de l’industrie » du 21 mars prochain (plus de renseignements prochainement).

 

 

 

Un documentaire de Gilles Balbastre co-produit par le Comité d'établissement FRET SNCF et le cabinet d'expertises Emergences à propos du transport ferroviaire de marchandises en France. 

Téléchargez l'étude, la synthèse…. liées au documentaire sur www.fret21.org

 

 

RELAXE

POUR ANTOINE ET FRANCOIS

Travailleur, militant de la CGT à l’Union locale de Valenciennes, opposant à la loi travail, après avoir passé trois semaines en prison, Antoine a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et deux ans d’interdiction de manifester dans le Nord. Il ne doit qu’à la mobilisation locale et nationale le fait de n’avoir pas écopé d’une peine plus lourde.

Présent aux mêmes manifestations, François a également payé le prix de l’acharnement Judiciaire contre les militants remettant en cause la politique libérale du gouvernement et de l’Union européenne. Comme la remettaient et la remettent toujours en cause plus de 70% des travailleurs.

Comme pour nos camarades de Goodyear, comme pour David de l’Union locale d’Armentières, comme pour Philippe Dumon de Maubeuge et comme pour Philippe Christmann, administrateur de la fédération de la construction, du bois et de l’ameublement, la CGT ne peut porter qu’une seule revendication et d’une seule voix :

la relaxe !

C’est pourquoi l’Union départementale des syndicats CGT du Nord appelle tous les militants disponibles, tous les militants conscients que les droits démocratiques des travailleurs sont menacés, tous les militants épris de liberté, tous les travailleurs à se rassembler nombreux le :

Jeudi 2 février 2017 13h devant la Cour d’appel de Douai

 

Le rendu de jugement est tombé pour les 8 de Goodyear. Toute honte bue, les juges en service commandé, obéissant aux ordres du gouvernement Hollande inféodé au MEDEF, ont condamné Mickaël Wamen et 6 de ses camarades à 12 mois avec sursis et 5 ans de mise à l’épreuve avec inscription au casier judiciaire volet B2. Un seul a été relaxé.

LIRE LA SUITE

Pour la CGT, porter atteinte à un militant syndical, c’est porter atteinte à toute la CGT !

La lutte contre la criminalisation de l’action syndicale, s’inscrit dans la démarche générale de la CGT de lutte contre toutes les formes de discrimination.